NATION

Nord-Kivu : L’équipe de Riposte contre Ebola finance les groupes armés ! (Rapport GEC)

image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer

Les groupes armés financés par l’équipe de Riposte contre Ebola (Rapport GEC)

Le Groupe d’Etudes sur le Congo (GEC) a dénoncé le paiement des fonds aux groupes armés par le comité de riposte contre Ebola pour sécuriser « l’œuvre l’humanitaire » dans la partie Est de la RDC.

Dans son rapport intitulé « rebelles, médecins et marchands de violence : comment la lutte contre Ebola est devenue une partie du conflit dans l’Est de la RDC? » publié ce jeudi 5 août 2021, le GEC explique le déroulement « mafieux » de la riposte pour contenir la maladie Ebola dans l’Est.

Pour ce projet de recherche indépendant sur le Congo, cette équipe de riposte a non seulement subi la violence, mais a aussi contribué volontairement à l’éclosion de ce conflit en finançant à la fois les groupes armés et les forces armées gouvernementales. « Par l’entremise des agents de l’Agence nationale de renseignements (ANR) et en collaboration avec le ministère congolais de la Santé, elle a accepté de rémunérer à la fois les forces de sécurité gouvernementales et les groupes armés non étatiques.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui nie les faits,  était particulièrement impliquée dans ces paiements, en contradiction avec la procédure opérationnelle standard des Nations unies », a-t-il décrit  dans son rapport.

Dans ce même rapport, le GEC décrit comment ces paiements ont entretenu un cercle vicieux de violence? car, déplore-t-il, la Riposte s’est engagée, par le biais de l’OMS,  avec certains groupes armés en conflit avec d’autres et s’est retrouvée elle-même mêlée dans la violence, et même auteure de celle-ci.

Selon la même source, d’autres groupes armés ont monnayé la violence en se faisant acheter par la Riposte et entretien l’épidémie pour continuer, eux aussi à tirer profit d’ « Ebola Business ».

De ce fait, Le GEC interpelle les autorités sur la nécessité de s’appuyer sur l’expertise locale pour identifier les conflits potentiels et collaborer avec les communautés.

Notons qu’en deux ans, environ 700 millions de dollars USD ont été déboursés dans la riposte contre Ebola dans cette région du pays.

Par JEM
congo-press.com (MCP) / Le Télégramme du Congo

image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Bonjour !

 

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter sur Telegram ou envoyez-nous un e-mail à patrick.m.lubanda@gmail.com

Comment je puis vous aidez?
Activé Notifications J'accepte Non merci