0 0
Read Time:1 Minute, 15 Second

Plus de 10 paroisses de l’église catholique ont été profanées par des inconnus dans le diocèse de Mbuji-Mayi, dont le siège est basé dans la province du Kasaï-Oriental.

C’est Monseigneur Bernard-Emmanuel Kasanda qui l’a confirmé dans un message publié ce samedi 31 juillet 2021 et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD.

Parmi les paroisses profanées figurent notamment la cathédrale Saint Jean-Baptiste de Bonzola de Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï-Oriental et plusieurs autres du doyenné de l’Est basé en territoire de Ngandajika dans la province de Lomami dont Saint Amand, Sainte Bernadette de Nkolongo.

À cela s’ajoute Saint Vincent de Paul de Nkuadi, Christ Roi de Kansansa et bien d’autres.

L’évêque du diocèse de Mbuji-Mayi, Mgr Bernard-Emmanuel Kasanda se dit très indigné et dénonce ce qu’il qualifie d’un sacrilège de la part de ces inciviques.

« Il s’agit des actes délibérés de profanation, des actes ignobles et particulièrement révoltant. L’église est le lieu de la rencontre entre Dieu et son peuple. Profaner les paroisses, les objets sacrés ainsi que les lieux de culte, n’est-ce pas commettre un péché grave, un sacrilège, une profonde abomination ? Tous ces actes ne peuvent ni passer sous silence ni nous laisser indifférent », a-t-il écrit dans ce document.

Ce prélat a également demandé aux autorités administratives, policières et militaires de veiller à la protection des paroisses catholiques de son diocèse.

Par Kazadi Lukusa, à Mbuji-Mayi
7sur7/Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires