0 0
Read Time:57 Second

A la suite des explosions répétitives faisant au moins un mort et deux blessés ce dimanche 27 juin à Beni (Nord-Kivu), les autorités militaires ont décrété un couvre-feu dans la ville.

Le maire de la ville a demandé à la population de regagner urgemment la maison.

“Je vais moi-même là-bas parce qu’il y a quelque chose encore qui se prépare selon les informations que j’ai. Jusque-là je demande à la population de s’abriter, de rester chez eux sans possibilité de pouvoir sortir sur la rue”, a déclare le colonel Narcisse Muteba, maire de Beni sur les antennes d’une radio locale.

L’autorité urbaine a confirmé le décès du kamikaze qui a actionné l’explosif ce dimanche soir au quartier Mabakanga.

Dans la matinée, au moins deux personnes ont été blessées au cours d’une explosion en pleine messe dans une paroisse catholique au quartier Butsili toujours à Beni. Cette situation intervient alors que, d’après les sources locales, une accalmie précaire s’observe dans le territoire en plein état de siège décrété depuis le 6 mai dernier en Ituri et au Nord-Kivu.

Par Yassin Kombi
Actualite.cd/Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires