0 0
Read Time:2 Minute, 13 Second

Incroyable mais vrai, la rencontre entre Sanga Balende de Mbuji-mayi et Don Bosco de Lubumbashi est terminée hier dimanche 20 juin 2021 dans le noir total au stade des Martyrs. Après un score de parité, la séance des tirs aux buts a été reprogrammée pour ce lundi 21 juin matin.

Le Cercle Sportif Don Bosco a finalement eu raison de Sa Majesté Sanga Balende lors de la séance fatidique des tirs aux buts par 4 tirs réussis contre 1 ce lundi 21 juin 2021 dans la matinée au stade des Martyrs de la Pentecôte. En battant ainsi un concurrent direct au sacre, les Salésiens de Lubumbashi valide leur ticket en quarts de finale et jouera, sauf changement de dernière minute, la modeste formation sportive de Imakafubu

Scandale au stade des Martyrs

Si la séance des tirs aux buts a eu finalement lieu ce lundi 21 juin alors que le match a été programmé plutôt la veille, c’est-à-dire le dimanche 20 juin c’est parce qu’un problème de plus inattendu s’est présenté dans la plus grande enceinte sportive de la RDC.
En effet, programmé tard dans les après-midi après les deux finales de la première édition du championnat national de Football féminin, la rencontre Don Bosco vs Sanga Balende s’est finalement déroulée une bonne partie dans le noir !
Alors que tout le monde attendait que les lampadaires du stade éclairent l’aire de jeu, personne ne comprenait ce qui se passait. Vraiment personne même pas les officiels du match encore moins le patron des sports Congolais.
C’est alors là que les folles rumeurs se sont mis à circuler dans les gradins.
Aux dires de certains, l’électricien aurait perdu les clés d’accès au centre des commandes. D’autres par contre disaient qu’il a profité de l’occasion pour passer un message ayant trait à leur revendication salariale. Pendant ce temps, les plus pragmatiques ont préféré dire simplement que le personnel qui s’occupe de l’électricité du stade des Martyrs était aux abonnés absents !
Quand on sait que les rencontres de cette édition de la plus vieille compétition nationale sont télédiffusées en direct, l’image du sport-roi rd-congolais a été ternie devant des millions de téléspectateurs.
Plusieurs d’entre eux ont brisé le silence en criant au désordre et à la désorganisation systématique qui continuent de gangrener le football en particulier et le secteur sportif en général.
Les analystes avertis quant à eux, exigent au nouveau ministre des Sports, témoin oculaire de cet incident, de prendre des mesures qui s’imposent afin d’assainir ce secteur qui montre un visage de parent pauvre alors qu’il reste très soutenu par l’Etat congolais.
Nous y reviendrons.

Par Armando Mananasi
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires