0 0
Read Time:1 Minute, 15 Second

Le commissariat provincial de l’Ituri a invité le député provincial Jean-Bosco Asamba, samedi 12 juin 2021 pour motif de renseignement.

Rappelons que dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, cet élu de Bunia avait dénoncé avec des âpres mots les violences récurrentes dont est victime la population de l’Est.  Jean-Bosco Asamba doutait de l’instauration de la paix dans sa province étant donné que le Président de la République ne prend pas au sérieux cette situation.

« Espérer à la paix en Ituri est difficile, la grande responsabilité revient au Président de la République, il est habitué à tromper, il prend le luxe d’assister aux obsèques de l’ancien Président Tchadien, Idris Deby alors que dans son propre pays les populations sont massacrées tous les jours. Je doute qu’il ait le souci de la population Iturienne », avait-il déclaré Jean-Bosco Asamba dans une vidéo devenue virale et largement diffusée.

Notons qu’un député peut-être invité par un policier sans respect de ses immunités dans des zones concernées par l’état de siège.

Les effets de l’état de siège réduisent fortement les libertés publiques. Ils se résument en un accroissement substantiel des pouvoirs du gouvernement, qui se réalise par un transfert de pouvoir des autorités civiles aux autorités militaires, une extension des pouvoirs de police, et des compétences des tribunaux militaires qui peuvent connaître des infractions commises par des civils.

Par Eric Wemba
congo-press.com (MCP) / Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires