0 0
Read Time:1 Minute, 33 Second

« Il n’existe pas encore un mandat d’arrêt lancé par la justice à l’encontre du général John Numbi », a affirmé jeudi 25 mars à Radio Okapi le vice-ministre de la Justice, Bernard Takaishe. Il existe cependant un dossier judicaire ouvert à sa charge, a poursuivi le vice-ministre ; faisant allusion à l’affaire du double assassinat des défenseurs des droits de l’homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, dans laquelle le général Numbi est cité.  

« Quant à dire qu’il (Numbi) est recherché par la justice, je ne saurais pas vous dire que toute de suite là il est recherché. Ce qui est vrai, c’est qu’il y a eu des dénonciations et que l’officier du ministère public s’est saisi de la situation. Il a ouvert un dossier à charge de John Numbi. Mais cela ne veut pas dire qu’il va l’interpeller toute de suite là », a déclaré Bernard Takaishe.  

Selon lui, l’officier du ministère public est en train de mener des enquêtes pour se convaincre de l’authenticité, de la véracité des faits qui ont été dénoncés. Et ce n’est qu’après qu’il pourra envisager une autre procédure.  

Les familles Chebeya et Bazana se plaignent, disant que le général Numbi serait en fuite. A ce sujet, le vice-ministre a répondu :  

« Nous ne saurons pas vous dire qu’il est en fuite ou il ne l’est pas parce que la justice ne l’a pas encore interpellé. Nous ne saurons vous dire qu’il est en fuite que lorsque la justice sera effectivement à sa trousse. A ce moment-là, nous pourrons déployer tous les mécanismes possibles pour l’interpeller, le localiser partout où il pourra être, le juger. »

Radio Okapi / MCP/Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires