0 0
Read Time:2 Minute, 11 Second

Les États-Unis d’Amérique viennent de rétablir les sanctions contre l’homme d’affaire Dan Gertler, après la révocation de sa licence Office of Foreign Assets Control (OFAC) (Bureau du contrôle des avoirs étrangers), indique un communiqué de presse publié lundi 8 mars 2021 par le département d’État américain.

Le porte-parole du département d’État américain, Ned Price indique dans ce communiqué que “le Département du Trésor, en consultation avec le Département d’État, a révoqué la licence qui avait été délivrée au National Spécialement Désigné Dan Gertler le 15 janvier 2021.

La licence précédemment accordée à M. Gertler est incompatible avec les intérêts de politique étrangère des États-Unis dans la lutte contre la corruption dans le monde, notamment les efforts des États-Unis pour lutter contre la corruption et promouvoir la stabilité en République démocratique du Congo (RDC). Comme l’a clairement indiqué la désignation initiale de M. Gertler dans le cadre du programme de sanctions Global Magnitsky en 2017 et les désignations ultérieures en 2018, M. Gertler s’est livré à une corruption publique étendue. Dans le cadre de notre Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité, les États-Unis se tiennent fermement aux côtés de nos partenaires en RDC pour contrer les comportements malveillants qui sapent les institutions et les opportunités économiques du pays.

Les États-Unis continueront de promouvoir la responsabilité des acteurs corrompus avec tous les outils dont nous disposons, afin de faire progresser la démocratie, de faire respecter les normes internationales et d’imposer des coûts tangibles à ceux qui cherchent à les renverser”, a déclaré Ned Price dans ce communiqué.

Pour rappel, les organisations de la société civile congolaises et internationales avaient adressé en date du mardi 02 février 2021, une correspondance à Antony Blinken et Janet Yellen, respectivement Secrétaire d’État et Secrétaire du Trésor de l’administration Biden, pour demander une enquête et une annulation de la licence accordée à l’homme d’affaire, Dan Gertler par l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) (Bureau du contrôle des avoirs étrangers).

Ces organisations de la société civile avaient révélé que Dan Gertler a acquis cette licence spéciale de manière opaque et à la hâte pendant les derniers jours de mandat du président sortant Donald Trump. Il semble que les consultations habituelles avec le Département du Trésor et le Département d’État n’ont pas eu lieu avant la délivrance de la licence, prenant complètement au dépourvu un large éventail de fonctionnaires américains qui avaient travaillé dur pour mettre en place, faire respecter et défendre publiquement ces sanctions.
Le Hautpanel / Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires