0 0
Read Time:1 Minute, 7 Second

Vive tension ce matin dans la partie Est de la République Démocratique du Congo .

Le cadeau d’anniversaire de naissance de Vital Kamerhe ce jeudi 4 mars 2021, lui offert par la population de Bukavu, c’est la réclamation de sa liberté.

Les proches de celui qu’on appelle le  » pacificateur » sont dans la rue pour exiger l’acquittement de leur leader Vital kamerhe, qui continue à clamer son innocence alors que le procès en appel est en cours.

Dans le territoire de walungu, les pro Kamerhe ont barricadé la route nationale numéro 1. pas d’entrée ni de sortie. Pour exprimer leur colère, ils ont brûlé des pneus en pleine route.

Ces militants annoncent d’autres manifestations des grandes envergures jusqu’à la libération de Vital Kamerhe.

Jusqu’à cette heure, les policiers restent déployés dans les places stratégiques de la ville pour empêcher toute manifestation de la population en colère.

Vital Kamerhe et son coaccusé, l’entrepreneur libanais Samih Jammal, ont été reconnus coupables du détournement de près de 50 millions de dollars destinés au financement de maisons préfabriquées prévu dans le programme d’urgence des 100 jours lancé par le chef de l’Etat après son investiture le 24 janvier 2019. Ils sont condamnés à 20 ans de prison.
Par Sarah Bukasa
24h.cd/Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires