0 0
Read Time:1 Minute, 29 Second

Interdit d’engager la ligue des jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) par le secrétaire permanent du parti, Serge Kadima, dénonce la mesure prise par Shadary et fustige la procédure utilisée par son parti pour le saisir pour le cas « d’indiscipline » dont il est reproché.

« J’ai été saisi par la voie des réseaux sociaux de l’action disciplinaire initiée à mon encontre. En dépit de cela, j’en accuse tout de même réception et vous en remercie. Je suis disponible à faire valoir mes moyens de défense devant une commission de discipline du Parti. Seulement, la dite commission se doit d’être hors de portée de votre influence directe », a écrit Serge Kadima dans sa correspondante.

Le président de la ligue des jeunes, exprime sa disponibilité de se présenter devant la commission de discipline, mais pas celle mise en place par Emmanuel Ramazani Shadary.

« Je recuse la composition de la dite composition ad hoc, Étant de droit membre du Bureau Politique, je m’en remets à la disposition de cet organe supérieur du Parti, afin qu’il mette sur pied une commission davantage objective et jouissant d’une certaine indépendance, composée des personnes n’étant pas sous votre autorité directe, auprès desquelles je ferai valoir mes moyens de défense de manière qu’ils soient aucunement altérés, et partant que la vérité soit finalement connue des sages de notre Parti et des autres camarades », a-t-il expliqué.

Serge Kadima a été interdit d’engager la Jeunesse du PPRD, consécutivement aux multiples plaintes reçues des cadres et militants suite à son communiqué tendant à faire obstruction sur la décision du secrétariat permanent, en rapport avec l’instruction du Président Nalional du Parti.

L’Avant Garde / Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires