0 0
Read Time:1 Minute, 15 Second

Le  Front Commun pour le Congo(FCC) continue d’enregistrer des défections dans ses rangs au profit de l’Union sacrée pour la nation; au lendemain de la débâcle, à  l’Assemblée nationale, son leader  Joseph Kabila a mis en place une Cellule de crise pour résorber la tension politique au sein de la plate-forme.

Contrairement aux rumeurs selon lesquelles ce comité composé de 12 personnalités a remplacé la coordination du FCC, Marie-Ange Mushobekwa, cadre de cette plateforme, précise qu’il ne se substitue pas à la coordination dirigée par Néhémie Mwilanya dont la démission est réclamée par certains cadres du FCC.

“La cellule de crise mise en place par l’autorité morale du FCC n’a pas pour mission de se substituer à la coordination. Elle a pour mandat de poursuivre les consultations déjà entamées depuis quelques jours auprès des députés nationaux”, indique le compte twitter de l’ancienne ministre des Droits Humains.
 
Selon la même source qui cite le président de cette cellule de crise, l’ancien ministre des Affaires Étrangères, Raymond Tshibanda, ” à l’issue de ces consultations élargies aux chefs des partis politiques composant le FCC, le rapport définitif sera remis à notre leader Joseph KABILA qui rendra ses décisions publiques”.

Pour rappel, depuis le discours du Chef de l’Etat annonçant les consultations qui doivent aboutir à la mise en place du gouvernement de l’Union sacrée pour la nation, les départs au sein du FCC, son ex allié, se succèdent.

Djodjo Vondi
congo-press.com (TCP) / Via Télégrammeducongo.net

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires